BIRN

Trafic d’organes des Serbes du Kosovo : le Conseil de l’Europe nomme un enquêteur

| |

Le Conseil de l’Europe a désigné un sénateur suisse pour examiner les allégations selon lesquelles des membres de la guérilla albanaise du Kosovo auraient prélevé des organes sur des prisonniers serbes assassinés. Dick Marty avait dirigé l’enquête révélant l’existence des transferts secrets de prisonniers par la CIA en 2005. L’Albanie promet une pleine coopération, tout en répétant que les allégations de Carla Del Ponte seraient « sans fondements ».

Par Altin Raxhimi et Vladimir Karaj Le Comité aux affaires légales et aux Droits de la personne du Conseil de l’Europe a chargé le 24 juin Dick Marty de faire la lumière sur ces allégations. Cette initiative a fâché et embarrassé le gouvernement du Kosovo, surtout à un moment délicat pour lui, car le nouvel État est à la recherche d’une reconnaissance internationale. L’ancien sénateur suisse avait fait la une des journaux, lorsque son équipe d’enquêteurs était parvenue à démontrer l’implication de plusieurs gouvernements européens dans les pratiques illégales liées aux enlèvements illégaux par la CIA d’islamistes soupçonnés de terrorisme, à leur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous