Le Courrier des Balkans

Trafic d’organes de l’UCK : les réactions dans le monde

| |

Dick Marty, l’enquêteur mandaté par le Conseil de l’Europe, vient de livrer un rapport accablant sur le présumé trafic d’organes mené par l’UÇK sur des prisonniers serbes. La Serbie salue « son courage » tandis que Pristina dénonce des « inventions » destinées à discréditer le Kosovo. Du côté de l’UE et des États-Unis, on prend ce rapport « très au sérieux » tout en demandant plus de précisions.

Par Philippe Bertinchamps (Avec AFP et B92) – Le document du rapporteur du Conseil de l’Europe, Dick Marty, mettant en cause le Premier ministre kosovar, Hashim Thaçi, dans un présumé trafic d’organes de prisonniers serbes a soulevé une vague de réactions. Ces révélations sont intervenues quelques heures après l’annonce, lundi soir 13 décembre par la Commission électorale kosovare, que Hashim Thaçi et sa formation, le PDK, étaient arrivés en tête des élections législatives de dimanche. Elles risquent de compliquer la tâche du Premier ministre pour former un nouveau gouvernement de coalition. L’Union européenne et les États-Unis ont manifesté (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous