B92

Trafic d’organes au Kosovo : une nouvelle piste en Russie

| |

Après les déclarations du ministre russe des Affaires étrangères, Eulex a confirmé que deux citoyens russes avaient été opérés dans la clinique Medicus à l’été 2008. Ils se sont fait prélever un rein en échange d’argent. Le procès de l’affaire Medicus a commencé début octobre 2011 à Pristina.

Bruno Vekarić, le procureur adjoint en charge des crimes de guerres, a déclaré jeudi que de nouveaux faits « dramatiques » avaient été découverts dans le cadre de l’enquête sur le présumé trafic d’organes mené par l’UÇK. Retrouvez nos dossiers : Trafic d’organes de l’UCK : « Au Kosovo, tout le monde est au courant » Crimes de guerre et justice au Kosovo : les témoins sous pression Outre le fait qu’il y avait actuellement une bataille interne au sein de l’Onu pour changer l’équipe chargée de l’enquête, il a déclaré à Pink TV que de nouvelles informations venue de Russie allait « aider » la poursuite des investigations. Mercredi, lors d’une conférence de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous