BIRN

Trafic d’armes en Albanie : le suspect n°1 plaide coupable

| |

Efraim E. Diveroli, le PDG de la compagnie AEY, basée à Miami, qui est suspecté d’avoir vendu frauduleusement des armes d’origine chinoise à l’armée afghane, en complicité avec les autorités albanaises, a plaidé coupable devant un tribunal fédéral de Floride.

Efraim E. Diveroli, 24 ans, souvent qualifié de « petit génie de la vente d’armes », a reconnu qu’il avait fait faire des emballages nouveaux pour des millions de vieilles cartouches chinoises et avait ensuite certifié qu’elles avaient été fabriquées en Albanie. Comme il a accepté de plaider coupable, le procureur a abandonné plus de 80 autres chefs d’inculpation pour entente illicite dans le but de fraude contre les autorités fédérales américaines. Il risque jusqu’à 5 ans de prison. Le jugement sera prononcé en novembre prochain. Deux autres responsables de la compagnie AEY, David Packouz et Alexander Podrizki ont aussi plaidé coupables pour fraude, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous