BIRN

Trafic d’armes en Albanie : le Département d’État blanchit l’ambassade US de Tirana

| |

Mercredi 18 mars 2008, le Département d’État des États-Unis a lavé de toute accusation l’ambassadeur américain en poste à Tirana, John L. Withers, et tous les membres de son personnel. Ces derniers étaient soupçonnés d’avoir contribué à couvrir une sordide affaire de vente d’armes chinoises destinées approvisionner l’armée afghane. Ce scandale implique le Premier ministre Sali Berisha et l’ancien ministre de la Défense, Fatmir Mediu.

Par Besar Likmeta « L’Inspecteur général a évalué toutes les preuves disponibles et n’a rien trouvé qui pouvait ressembler à des actes criminels ou qui pouvait étayer quelque allégation que ce soit », a indiqué le Département d’État dans un communiqué. Le Congrès américain et le Comité de surveillance avaient accusé en juin 2008 l’ambassade des États-Unis à Tirana d’avoir aidé des responsables albanais à dissimuler un présumé trafic d’armes. « Il semble que de hauts responsables de l’ambassade des États-Unis en Albanie aient donné leur feu vert aux efforts du ministère de la Défense d’Albanie pour dissimuler des preuves relatives à une cargaison de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous