Serbie : quand Marina Abramović n’était pas encore une star de l’art contemporain

| |

Cet automne, Marina Abramović fait son grand retour à Belgrade. Dunja Blažević, l’ancienne directrice du Centre culturel étudiant (SKC) de Belgrade, a été parmi les premières à l’exposer, avant que l’artiste ne devienne une vedette internationale. L’occasion de revenir sur ces « temps héroïques » de l’art contemporain en Yougoslavie, non sans tacler la dérive commerciale de Marina Abramović. Entretien.

Traduit par Milica Čubrilo Filipović

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous