Amnesty International

TPIY : après l’acquittement d’Haradinaj, qui a commis ces crimes de guerre au Kosovo ?

| |

Jeudi 29 novembre, le TPIY a de nouveau acquitté Ramush Haradinaj et ses deux co-accusés de crimes de guerre et violation des coutumes de la guerre. Si ces trois hommes ne sont pas coupables, qui est donc responsable des crimes commis contre les civils serbes, rroms et albanais pendant la guerre de 1998-99. Amnesty International demande au TPI, à Eulex et aux autorités du Kosovo de faire la lumière sur ces morts. Opinion.

L’acquittement de trois hauts responsables de l’Armée de libération du Kosovo (UÇK) par le TPIY après un nouveau procès amène Amnesty International à renouveler son appel pour que justice soit rendue à toutes les victimes de la guerre au Kosovo (1998-99) et à leur familles. Retrouvez nos dossiers : • Crimes de guerre au Kosovo : l’impossible justice ? • Trafic d’organes : « Au Kosovo, tout le monde était au courant » Ramush Haradinaj, ancien Premier ministre et ancien commandant de l’UÇK, Lahi Brahimaj, son oncle, combattant de l’UÇK, et Idriz Balaj, commandant adjoint d’une unité spéciale connue sous le nom des « Aigles noirs », ont été tous trois (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous