Oslobodjenje

TPI : Rasim Delic sera jugé en Bosnie-Herzégovine

| |

Le jugement de Rasim Delic, accusé par le Tribunal pénal international d’avoir commis des crimes de guerre envers la population croate en Bosnie, devrait être transféré en Bosnie-Herzégovine à la demande de la Procureure générale Carla Del Ponte. L’avocate de Delic a confirmé aux journalistes d’Oslobodjenje qu’elle contesterait cette décision venant des autorités du Tribunal de La Haye.

Par A. Prlenda Quatre jours avant le commencement prévu du jugement de l’ancien commandant de l’Armée de Bosnie-Herzégovine, Rasim Delic, la Procureure générale du Tribunal pénal international (TPI) de La Haye, Carla Del Ponte, a demandé le transfert de ce jugement en Bosnie-Herzégovine. Comme raison principale, elle a cité le fait qu’une semaine avant le commencement du jugement, le juge d’instruction a limité, par un mandat oral, le nombre des témoins que le Ministère public peut appeler et le temps dont il dispose pour la présentation des preuves de l’accusation. Un temps limité Del Ponte a estimé que 55 témoins et 170 heures ne suffisent pas (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous