Osservatorio Balcani e Caucaso

TPI : mission accomplie après les arrestations de Mladić et Hadžič ?

| |

L’enthousiasme provoqué par les arrestations de Ratko Mladić et Goran Hadžič a généré un sentiment de mission accomplie et de justice rendue pour les crimes commis des années 1990. Pourtant, les procédures en cours sont encore nombreuses, tant à La Haye que dans les tribunaux locaux. Et la lenteur de la justice internationale complique encore le processus de réconciliation régional. Le bilan du TPI par l’Osservatorio sui Balcani e Caucaso.

Par Andrea Rossini Lors de la présentation de son rapport le 6 juin au Conseil de sécurité des Nations unies, Serge Brammertz, procureur du Tribunal Pénal International de La Haye pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), a remercié les autorités serbes pour l’arrestation de Ratko Mladić. « La Serbie a rempli l’une de ses principales obligations envers le Tribunal, reconnaissant ainsi l’état de droit comme pierre angulaire de la construction de son avenir. » Serge Brammertz avait ensuite ajouté : « nous voudrions que le dernier fugitif, Goran Hadžič, soit arrêté sans retard. » Moins de deux mois plus tard, ce vœux était exaucé. Mercredi 20 juillet, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous