IWPR

TPI : le Kosovo sous le choc des arrestations

| |

L’arrestation d’anciens guérilleros a frappé de stupeur la population albanaise. Les anciens combattants de l’UCK sont toujours perçus comme des libérateurs au Kosovo.

Par la rédaction d’IWPR Quatre anciens combattants de l’Armée de Libération du Kosovo (UCK) ont été arrêtés et accusés de crimes de guerre commis contre des civils serbes et albanais pendant la guerre de 1998-99. Ce sont les premières accusations de ce genre contre des guérilleros albanais par le Tribunal de La Haye. Elles pourraient relancer les troubles dans le protectorat international. Le personnage le plus important de ce groupe, l’ancien commandant de l’UCK Fatmir Limaj, dont le nom de guerre était Celiku (Acier), est maintenant un personnage politique de haut rang dans la région. Les trois autres hommes, Haradin Balaj, Agim (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous