Monitor

TPI : l’ancien Président monténégrin Momir Bulatovic a-t-il déjà acheté son billet pour La Haye ?

| |

Le Monténégro a été formellement impliqué dans la guerre avec la Croatie, à la suite des ordres donnés par Momir Bulatovic en 1991. Les forces des unités spéciales étaient commandées par le Président de la présidence du Monténégro, le ministre de l’Intérieur du Monténégro et le vice-ministre de la Sécurité nationale, qui pourraient tous être inquiétés par le TPI.

Par Milka Tadic-Mijovic Si le Parquet de La Haye confirme la nouvelle qu’un acte d’accusation a été lancé contre l’ancien Président du Monténégro, Momir Bulatovic, ce ne sera pas une grande surprise. La surprise serait que Bulatovic soit le seul politicien du Monténégro accusé de la destruction de Dubrovnik. Cela fait plus de trois ans que les enquêteurs du TPI se penchent sur la campagne de Dubrovnik. Des premiers actes d’accusation pour les crimes perpétrés autour de Dubrovnik ont été lancés contre Pavle Strugar, Miodrag Jokic, Milan Zec et Vladimir Kovacevic Rambo le 22 février 2002. À l’époque du siège de Dubrovnik, tous étaient des officiers (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous