BIRN

TPI : Karadžić joue la chaise vide à son procès

| |

Le procès de Radovan Karadžić a finalement commencé mardi 27 octobre. En l’absence du prévenu, les remarques préliminaires ont été exposées. L’accusation cherche à prouver la responsabilité de Radovan Karadžić au début du conflit en tant que chef militaire et commandant suprême des Serbes de Bosnie-Herzégovine. Le procureur du TPI a annoncé que le procès reprendrait le 3 novembre.

Le premier jour du procès de Radovan Karadžić a débuté en l’absence du prévenu. Dans ses remarques préliminaires, Alan Tiger, procureur du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), a voulu démontrer que Radovan Karadžić avait le plein contrôle de l’armée de la Republika Sprska et qu’il était l’ordonnateur de la campagne de bombardements et de tirs de snipers sur la ville de Sarajevo dans « le but de terroriser la population ». L’énoncé de ces remarques préliminaires a duré six heures. Alan Tiger a annoncé qu’il poursuivrait cet énoncé le lundi 6 novembre. L’accusation va chercher à prouver que le Parti démocratique serbe (SDS), dirigé par (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous