Vseki den

Tous les moyens sont bons pour sauver les infirmières bulgares condamnées à mort en Libye

| |

Alors que le médecin palestinien condamné à mort en Libye a obtenu la nationalité bulgare, les eurodéputés bulgares essayent de sensibiliser la presse internationale. Les sentences capitales pourraient être commuées en peines de prison à purger dans le pays des condamnés. Mercredi, la Cour suprême libyenne a remis le verdict d’appel au 11 juillet.

Le médecin palestinien Ashraf al Hadjoudj a obtenu la nationalité bulgare la semaine dernière, a affirmé le ministre des Affaires étrangères bulgare Ivailo Kalfin. Ashraf al Hadjoudj avait déposé sa demande, qui a obtenu une réponse favorable, et il est désormais citoyen bulgare. Si l’affaire se dénouait favorablement à son égard, il pourrait être inclus dans le groupe des infirmières bulgares en fonction de la vigueur du contrat que nous avons établi avec la Libye, a annoncé Kalfin. Le ministère a rappelé que le Palestinien a déposé sa demande d’obtention de nationalité bulgare il y a déjà deux ou trois ans. Sa famille a obtenu la nationalité hollandaise (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous