Politika

Tourisme au Monténégro : pas de régime particulier pour les Serbes

| |

Désormais, il est interdit d’introduire des denrées alimentaires au Monténégro, et les touristes venant en voiture devront s’acquitter d’une « taxe écologique ». La première mesure vise à favoriser le commerce local, alors que beaucoup de touristes, surtout les Serbes, venaient souvent au Monténégro avec le coffre plein... Il n’y aura aucune exception, soulignent les autorités, même pas pour les propriétaires de résidence secondaire. Un commentaire plutôt acide du quotidien serbe Politika, alors que les nouvelles dispositions ne sont toujours pas appliquées sur les frontières.

Par Djordje Brujić Les touristes serbes qui sont généralement les premiers à se diriger vers la côte monténégrine ont pu emporter avec eux des denrées alimentaires en dépit de la loi adoptée fin 2007 par le gouvernement monténégrin, qui limite l’importation des produits alimentaires sur le territoire du Monténégro. Jusqu’à ces derniers jours, on ne pouvait pas observer de files d’attente anormales sur la frontière entre la Serbie et le Monténégro, les douaniers se contentant des contrôles habituels sans vérifier la quantité de nourriture importée par les citoyens serbes. Ils ne réclamaient même pas le paiement de la taxe écologique de dix euros, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous