Tourisme au Monténégro : le blues des stations de sports d’hiver

| |

Y aura-t-il de la neige à Noël et des skieurs sur les pistes de Kolašin et de Žabljak ? Après les pertes abyssales de la saison estivale, les professionnels du tourisme monténégrin croisent les doigts pour que l’épidémie de coronavirus marque une pause dans les prochaines semaines. En attendant d’hypothétiques clients, les professionnels se préparent comme d’habitude...

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) « Comme cet été, nous allons avant tout miser sur les visiteurs monténégrins. La pandémie de coronavirus risque de durer et tout le secteur du tourisme est dans l’incertitude la plus totale. Les salons professionnels ont tous été annulés, nous mettons donc l’accent sur des campagnes de publicité en ligne, via diverses plateformes », explique Vanja Krgović Šarović, directrice de l’Organisation touristique de Žabljak, dans le massif du Durmitor. Selon Matija Mićović, propriétaire d’un hôtel dans la petite ville, la structure de la clientèle a changé depuis le début de la crise sanitaire. Elle se (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous