AIM

Tirana-Skopje : Le retour de l’inimitié

| |

La lune de miel entre Tirana et Skopje semble avoir pris fin après
l’inimaginable brutalité montrée par la république de Macédoine dans le
traitement des milliers de réfugiés du Kosovo. Des dizaines de morts de
faim et de froid mais par-dessus tout, ce qui a porté un coup aux
relations albano-macédoniennes c’est cette action douteuse et féroce de la police
macédonienne lors de l’évacuation du camp de Blaca au milieu de la nuit de
mercredi.

Le premier ministre d’Albanie, Pandeli Majko, a averti d’une glaciation des relations entre Tirana et Skopje quand, durant une rencontre surprenante à Tirana avec le ministre macédonien des affaires étrangères Alexander Dimitrov, a dit qu’il y a maintenant un traumatisme dans les relations entre les deux pays. "Je demande que la preuve soit faite d’une responsabilité individuelle, qui a causé la mort de faim de réfugiés à la frontière. Autrement cela va recréer un problème ouvert entre nous", a dit Majko. Des dizaines de milliers d’Albanais du Kosovo qui se pensaient à l’abri de Milosevic une fois arrivés en Macédoine, ont trouvé un autre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous