Osservatorio sui Balcani

Tirana n’ose pas se prononcer sur le sort des Chams de Grèce du nord

| |

La population cham, venant des territoires se situant au nord-ouest de la Grèce habités par les Albanais jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, a été expulsée par les autorités helléniques, qui l’accusaient d’avoir collaboré avec les fascistes et les allemands. Le Parlement albanais a rejeté une résolution sur le sujet, à la suite de fortes pressions d’Athènes.

Par Indrit Maraku Le 8 avril restera longtemps gravé dans la mémoire des Albanais d’origine Cham comme le jour où le Parlement albanais a rejeté une résolution concernant leurs droits. Les Cham demandent depuis des années la reconnaissance et la restitution de leur patrimoine en Grèce, perdu à la fin de la Seconde Guerre mondiale, quand le gouvernement d’Athènes de l’époque les expulsa en les accusant d’avoir collaboré avec les fascistes. La résolution sur laquelle l’opposition et la majorité s’étaient accordées, a été rejetée au dernier moment après que les socialistes au pouvoir changèrent de cap sous la pression grecque. Se sentant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous