IWPR

Timide sortie du placard pour les gays macédoniens

| |

Minorité longtemps invisible, la petite communauté lesbienne et gay de Macédoine commence à s’affirmer, malgré la persistance d’une forte hostilité sociale. Paradoxalement, les déclarations homophobes du Président de la République à une revue conservatrice américaine ont favorisé l’ouverture d’un débat public.

Par Ana Petruseva et Mitko Jovanov Il se peut que ce café plein ressemble à beaucoup d’autres à Skopje, mais les couples qui se tiennent par la main et s’embrassent le jour de la Saint Valentin forment un spectacle hors du commun, car ce sont presque tous des hommes. Sous un faible éclairage rouge, ils célébraient le second anniversaire du Centre des droits civils et humains, la seule organisation de Macédoine spécifiquement concernée par la promotion des droits lesbiens et gays. À l’intérieur du café, l’atmosphère était agréable et détendue, mais au-dehors le climat est toujours glacial pour les gays et les lesbiennes, qui sont obligés de se servir de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous