Romania Libera

Téléphone, SMS et Internet en Roumanie : gare aux « grandes oreilles » !

| |

Désormais, les opérateurs de téléphonie et les fournisseurs d’accès à Internet seront tenus par la loi de conserver durant six mois toutes les informations à propos des appels, SMS et courriels émis par leur entremise. Ces nouvelles dispositions légales posent de sérieux problèmes quant à la protection des données confidentielles et de la vie privée. Les informations doivent être tenues à la disposition de la justice, mais elles pourraient aussi tomber aux mains d’officines privées.

Par Elena Vilulie Désormais, les conversations téléphoniques ainsi que les messages SMS seront enregistrés par les opérateurs de téléphonie fixe et mobile et stockés pour une période de six mois : telles sont les dispositions de la loi n° 298/2008 relative à la sauvegarde des données générées ou traitées par les fournisseurs de services et de communications électroniques, qui vient d’entrer en vigueur. Tous les opérateurs de téléphonie mobile et fixe (Romtelecom, RDS&RCS, UPC, Orange, Vodafone, Cosmote et Zapp) seront donc obligés de stocker pendant six mois le numéro de téléphone de l’appelant et de la personne appelée, l’adresse de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous