Vranjske Novine

Sud de la Serbie : veto à un investisseur albanais

| |

Un homme d’affaires albanais voulait acquérir une briquetterie dans la petite ville de Vladicin Han, dans le sud de la Serbie. Il a payé, mais l’Agence pour la privatisation a mis son véto. Seule motif envisageable : l’appartenance ethnique de l’investisseur. Pourtant, la région souffre cruellement de la crise économique et du manque d’emplois...

Par Nikola Lazic Nexhat Behluli aura bien possédé une usine à Vladicin Han, dans le sud de la Serbie, mais pendant quatre jours seulement, bien qu’il pense l’avoir acheté conformément aux conditions imposées par l’Agence serbe de la Privatisation. Pour l’instant, il attend la décision du ministère de l’Économie et de la Privatisation concernant son appel contre l’Agence qui a annulé son acquisition de la « Balkan Brik », une usine de matériaux de construction. Nexhat Behluli soupçonne que la transaction ait été annulée en raison de son origine ethnique. Citoyen de Serbie et Monténégro, plus précisément d’un village près de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous