Dnevnik

Statut du Kosovo : priorité de la future présidence slovène de l’Union européenne

| |

Le ministre slovène des Affaires étrangères, Dimitrij Rupel, s’est rendu la semaine dernière au Kosovo : la définition du statut de ce territoire est un des dossiers chauds qui attendent la Slovénie lors de sa future présidence de l’Union européenne, qui débutera le 1er janvier. Ljubljana tient à préserver l’unité de l’Europe sur la question, alors que les investissements slovènes se multiplient au Kosovo.

Par Petrit Selimi La Slovénie examine les différentes solutions envisageables de la question du Kosovo, afin de définir une position européenne commune. Cette tâche sera l’une des priorités de Ljubljana lors de la présidence de l’Union européenne. Dimitrij Rupel, ministre des Affaires étrangères slovène, a rappelé cet enjeu lors de sa visite officielle à Priština. « La cohésion de l’Union européenne ne doit nullement être entamée par la question du Kosovo, même si cette région accède un jour à son indépendance », a affirmé Dimitrij Rupel. Après avoir rencontré Joachim Rücker, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, et divers (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous