IWPR

Statut du Kosovo : l’Église orthodoxe serbe veut avoir son mot à dire

| |

L’Église est devenue un acteur politique majeur au Kosovo, surtout depuis 1999. Elle est même la seule institution qui ait conservé sa légitimité aux yeux des Serbes. Opposée à toute perspective d’indépendance, l’Église entend bien faire entendre sa voix dans la négociations à venir sur le statut final du territoire.

Par Tanja Matic Devenue un acteur décisif sur la scène politique, l’Église orthodoxe serbe confère un ton particulier à l’opinion publique et aux positions du gouvernement concernant le statut du Kosovo par son opposition résolue à l’indépendance. S’exprimant pour l’IWPR sur la position de l’Église orthodoxe serbe dans les pourparlers attendus cet été concernant le statut final, l’évêque Artemije de Raska-Prizren, plus haut membre du clergé au Kosovo, a insisté sur le fait que celle-ci allait devoir être consultée avant de prendre quelque décision que ce soit. « La voix de l’Église devra être entendue », a-t-il déclaré. « Il ne s’agit pas d’interférer avec (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous