Koha Ditore

« Standards » et décentralisation : des mots magiques pour l’avenir du Kosovo ?

| |

En combinant ces deux mots magiques, on obtient la position officielle de la communauté internationale : le Kosovo doit remplir les « standards » en approuvant la « décentralisation » qui entérine les institutions parallèles serbes. Ensuite seulement, on pourra entamer les négociations sur le statut du Kosovo. Les mises au point de Veton Surroi.

Par Veton Surroi Le Kosovo est un pays qui s’est jeté avec enthousiasme dans les batailles du passé et qui reste toujours prêt à s’élancer contre de nouveaux moulins à vents. Regardons seulement notre rhétorique politique, inapplicable en tout autre endroit du monde. Au Kosovo, cela fait trois ans que l’on parle des standards : « Le Kosovo doit remplir les standards », « Sans l’application des standards, pas de résolution de statut », « Le gouvernement sera évalué à l’aune des standards« , etc. Mais ce que l’on nomme « standards » ne représente que les obligations d’un État fonctionnel ; et, dans le cas du Kosovo qui n’est même pas un État, tout cela ne peut (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous