Bosnie-Herzégovine : le maire de Srebrenica jette l’éponge

| |

Le seul maire bosniaque de Republika Srpska vient de présenter sa démission. Élu en 2012 à Srebrenica, Čamil Duraković a rendu son tablier pour protester contre le remplacement du directeur du centre de santé de la ville par un fidèle du Président de l’entité, Milorad Dodik.

Par Rodolfo Toè Le 23 septembre dernier, le Conseil municipal de Srebrenica a voté le remplacement du directeur du Centre de santé de la ville (Dom Zdravlje), Nenad Milošević, par un nouveau venu, Aleskandar Jovanović. Ces dernières années, le centre a accumulé plus de 600 000 euros de dettes. Depuis le mois de mars dernier, ses 60 employés n’ont pas reçu leur salaire. Cependant, selon Čamil Duraković, le changement à la tête de l’institution répondrait à des motivations politiques : la faute principale de Nenad Milošević serait d’être passé de l’Alliance des sociaux-démocrates indépendants (SNSD) du Président de la Republika Srpska, Milorad (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous