Le Courrier de la Bosnie-Herzégovine

Srebrenica : la Serbie prête à reconnaître le génocide, mais pas la Republika Srpska

|

Alors que la Serbie fait un pas en avant en proposant de condamner les crimes commis à Srebrenica par une résolution du Parlement, les Serbes de Bosnie-Herzégovine semblent toujours aussi réticents à reconnaître dans toute son ampleur le génocide commis contre les Bosniaques en juillet 1995. Les autorités de Banja Luka soulignent la multiplicité des crimes commis durant la guerre dans toute la Bosnie-Herzégovine.

Par Guillaume Daudin La Serbie progresse sur son chemin européen. Sa bonne volonté affichée dans sa collaboration avec le Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) pour arrêter les criminels de guerre encore en fuite, au premier rang desquels Ratko Mladić, lui a permis de déposer officiellement sa candidature à l’Union européenne en décembre 2009. Dernière initiative en date, le président Boris Tadić a proposé qu’une résolution soit adoptée par le Parlement pour condamner le massacre commis à Srebrenica en 1995. Selon lui, « la Serbie a l’obligation à l’égard du tribunal de La Hague d’adopter une telle résolution », se fondant sur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous