Le Courrier des Balkans

Grèce : Les Roms, les « anges blonds » et le racisme de tous les jours

| |

Avec la sordide affaire de « l’ange blond », une vague d’hystérie sans précédent a saisi tout le continent européen, redonnant une vie nouvelle au vieux mythe des Rroms « voleurs d’enfants ». La police grecque a saisi le prétexte pour multiplier les opérations coups de poing dans les camps. Les 300.000 Rroms de Grèce vivent toujours dans des conditions déplorables.

Par Ermal Bubullima L’histoire de Maria, cette petite fille mystérieusement retrouvée dans un camp rrom en Grèce a fait ressurgir dans toute l’Europe de vieux fantasmes. Dans l’imaginaire collectif, les Rroms ont toujours été accusés d’enlever des enfants. Cette polémique a cependant obligé les médias grecs à parler des Rroms et de leur situation économique et sociale, des questions la plupart du temps passées sous silence. En général, seules quelques brèves les évoquent, lorsque les forces de l’ordre investissent un campement ou qu’un délit est constaté. Les Rroms, dont le nombre est estimé à plus de 300.000 en Grèce, ont pourtant une très longue (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous