Kapital

Spéculation immobilière et corruption en Bulgarie : y a-t-il des dunes à Nessebar ?

| |

La vieille ville de Nessebar et son littoral, perle du tourisme bulgare sur la Mer Noire, attirent toujours toutes les convoitises. En 2007, la mairie de la ville avait bradé à un mystérieux investisseur pas moins de 29.000 mètres carrés de dunes de sable, dans une zone classée Natura 2000, aussitôt déclarés constructibles par le ministère de l’Agriculture... La mobilisation de quelques militants écologistes a permis de bloquer ce nouveau saccage.

Par Spas Spasov Rappel des faits : en 2007, le conseil municipal de Nessebar, prestigieuse cité vieille de 2.600 ans sur le littoral de la Mer Noire, modifie le plan d’aménagement du site Natura 2000, un terrain protégé de 29.000 mètres carrés de dunes de sable, pour le transformer en « terrain propice à l’urbanisation ». Cette même année, le site est sorti de la liste du fonds forestier, tandis qu’un homme d’affaires, Dimitar Petrov (par ailleurs beau-père du président de l’Union bulgare de football, Borislav Mihailov), fait une offre d’investissement pour y bâtir un complexe résidentiel de trente immeubles de cinq étages. De son côté, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous