Serbie : « Slow Voïvodine », le pari du tourisme durable

| |

Des parcs naturels, le Danube, une incroyable biodiversité, des auberges et des vieilles fermes traditionnelles, des cultures locales vivantes et diverses : bienvenue en Voïvodine, la province multiculturelle du nord de la Serbie.

Par Massimo Iacovazzi « Il faut allouer davantage de ressources budgétaires en faveur du développement du tourisme en général, et du tourisme durable en particulier », explique Maja Sedlarević. « Afin d’exploiter pleinement les énormes possibilités de développement du secteur, il est nécessaire d’investir dans des projets de modernisation et de réhabilitation des infrastructures existantes, ainsi que d’élaborer des programmes d’éducation et d’information visant à promouvoir une culture de protection du patrimoine naturel et culturel, tout en améliorant le niveau de sensibilité et l’intérêt des populations locales et des opérateurs potentiels (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous