Delo

Slovénie : une rentrée diplomatique bien chargée

| |

En cette rentrée, la diplomatie slovène s’agite sur plusieurs fronts. Elle a d’abord organisé le forum stratégique de Bled, où ont été débattues ses orientations géostratégiques d’avenir, mais surtout elle mène campagne pour obtenir un siège de membre non permanent au Conseil de Sécurité de l’Onu en 2012. Dans cette course, le positionnement sur la reconnaissance de l’État palestinien pourrait s’avérer crucial.

Par Sasa Vidmajer Le ministère des Affaires étrangères slovène entame un automne chargé. La Mladika [1] a dû organiser le forum stratégique de Bled, une rencontre annuelle des acteurs politiques et économiques internationaux. Cette sixième édition était placée sous le thème du « Pouvoir du futur ». Surtout, le ministère poursuit la campagne visant à assurer à la Slovénie un poste de membre non permanent au Conseil de sécurité des Nations unies pour 2012-2013. Ce vote stratégique aura lieu le 13 octobre et la Slovénie devra impérativement obtenir deux tiers des voix. Ses deux principaux concurrents sont la Hongrie et l’Azerbaïdjan. Depuis le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous