Covid-19 : la Slovénie sous cloche pendant onze jours (ou plus)

| |

Écoles, frontières et commerces non-essentiels fermés, voyages inter-régionaux interdits... Depuis le 1er avril, la Slovénie est fermée pour un troisième confinement censé durer onze jours. Mais les Slovènes supportent de plus en plus mal les interdictions et sont de moins en moins prêts à suivre les règles imposées par le gouvernement.

Par Mimi Podkrižnik (journaliste à Delo) Si le premier confinement total de la Slovénie, au printemps 2020, avait été très rigoureux et plutôt respecté, le troisième, instauré le 1er avril pour une durée de onze jours, semble moins dur. Il y a un an, Ljubljana avait l’air d’une ville fantôme, tout le monde s’étant cloîtré chez soi. Cette fois-ci, semble-t-il, les Ljubljanais prennent la maladie plus à la légère et manifestent moins de discipline. Le printemps arrive, les gens ressentent l’appel de la nature, à faire du jogging et du vélo, s’aérer, jardiner... Même si les nombre de contaminations et de morts ne cesse d’augmenter, la peur semble (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous