Delo

Slovénie : que faire avec les dossiers des anciens services secrets ?

| |

La Slovénie devait-elle se lancer, à l’instar de quelques-unes des anciennes « démocraties populaires », dans une enquête sur les dossiers que l’ancienne police secrète yougoslave et son petit frère au niveau républicain, le SDV, ont accumulé sur plus d’un million de citoyens ?

Par Dr. Bozo Repe L’Histoire rattrape à nouveau la Slovénie. Et cette fois, pas besoin de rhétorique électorale, de lois d’indemnisation rétroactives, d’arrangements funéraires ou de plaques commémoratives : treize ans après les premières élections plurielles, les dossiers de l’UDBA, la police secrète yougoslave, refont surface. Nous savons qui les utilisent, mais pas comment ils ont été obtenus ni pourquoi... Les spéculations vont bon train dans les journaux et à la télévision. Désir de réapparition « objective » du régime communiste, règlement de compte tardif, dernier tour de piste ? Action perfide planifiée par l’UDBA depuis longtemps ? Pourquoi faire ? Un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous