Corruption en Slovénie : le parti de Janez Janša perquisitionné

| |

L’ancien Premier ministre Janez Janša est de nouveau dans le viseur de la justice slovène. Cette fois, c’est un député de son parti, le SDS, qui est accusé d’abus de confiance et d’abus d’autorité.

Par Charles Nonne Mardi 15 décembre, la police a mené une vaste opération de perquisitions dans les locaux du Parti démocratique slovène (SDS) dirigée par le très controversé Janez Janša, aujourd’hui première force d’opposition. L’affaire concerne la Société de gestion des actifs bancaires (DUTB), l’organisme chargé de délester les banques slovènes de leurs actifs toxiques et d’assainir le secteur bancaire slovène, en pleine tourmente depuis la crise des subprimes. Le député SDS Andrej Šircelj, ancien président du conseil d’administration et directeur non-exécutif de la DUTB, est accusé d’abus d’autorité et d’abus de confiance. Andrej Šircelj (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous