Slovénie : Adria Airways, la privatisation ou la mort ?

| |

Le transporteur national slovène, Adria Airways, sauvé de justesse en 2011, doit être privatisé. Un choix controversé, alors que la compagnie se porte bien. Le débat sur les privatisations divise l’opinion publique, la classe politique et jusqu’à la coalition gouvernementale.

Par Charles Nonne Ébranlé par la crise du secteur bancaire et de l’endettement privé, le gouvernement slovène a été contraint, sous la pression internationale et les contraintes budgétaires, de se séparer d’une part de ses actifs. Les cessions se déroulent dans un climat de méfiance et d’incertitude. Elles sont organisées par la Holding nationale slovène (SDH) et par la nouvelle Société de gestion des actifs bancaires (DUTB), respectivement créées en 2014 et en 2013. Adria figure dans la liste des quinze premières entreprises nationales vouées à la privatisation. En jeu, la vente de ses 91,58% de capitaux publics. Une vente que l’État ne voit pas (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous