Slovenia Times

Slovénie : les banques publiques sont au bord de la faillite

| |

La Nova Ljubljanska Banka (NLB) et la Nova Kreditna Banka Maribor (NKBM), majoritairement détenues par l’État, sont étouffées par leurs créances douteuses. Le gouvernement va dégager une enveloppe de quatre milliards d’euros pour tenter de faire face à leurs créances douteuses, et voudrait essayer de céder une partie du capital. La Slovénie danse toujours au bord de l’abîme.

Le ministre des Finances, Janez Šušteršič, a apporté des précisions au sujet du projet de loi portant sur les créances douteuses des banques. Il a confirmé que la somme garantie par l’État pour combler le manque à gagner lié à ces créances des banques slovènes sera transférée à une nouvelle entité. Cette somme restera contenue dans une enveloppe de quatre milliards d’euros. Le ministre, qui assurait la semaine dernière que le coût pour l’État de la création d’obligations servant à couvrir les créances douteuses ne dépasseraient pas un milliard, a rencontré la presse jeudi 13 septembre, après une fuite sur la version préliminaire de la loi. Parallèlement à ce (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous