STA

Slovénie : le Premier ministre Janša rejette les accusations de corruption

| |

Le Premier ministre slovène rejette les accusations de corruption dans le scandale Patria, révélé par la télévision finlandaise YLE : 21 millions d’euros auraient été versés par l’entreprise d’armement finlandaise Patria à des fonctionnaires du ministère de la Défense slovène pour s’assurer de remporter un important appel d’offre. Pour Janez Janša, ces accusations relèveraient d’une machination politique, en pleine campagne électorale pour les élections du 21 septembre.

Par Dejan Karba/Tj.L./Ma.K./El.M. Le Premier ministre Janez Janša a qualifié les allégations présentées dans l’émission finlandaise, diffusée lundi 15 septembre 2008, de purs mensonges et de machinations. Selon lui, de telles accusations, en pleine période électorale, ne sont pas fortuites. Comme il l’a affirmé lors d’une conférence de presse, des excuses officielles et la présentation de preuves ont été réclamées à la télévision finlandaise. Selon Janez Janša, il est intéressant de noter que les accusations lancées durant cette émission « émanent de Slovénie mais sont proférées par un journaliste finlandais ». Alors qu’on lui demandait pourquoi son (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous