Dnevnik

Slovénie : la rue (se) manifeste pour défendre le pouvoir d’achat

| |

Bien que l’économie slovène soit plus prospère que celles des autres républiques d’ex-Yougoslavie, Ljubljana n’est pas à l’abri de contestations sociales. Mi-novembre, tous les principaux syndicats du pays étaient ainsi réunis pour demander une augmentation minimum de 3,6% des salaires. Le nouveau Président, Danilo Türk, et certains membres du gouvernement se sont joints à la marche de protestation.

Par Blaž Petkovič Plusieurs politiques ont rejoint les rangs de la manifestation monstre qui s’est déroulée le 17 novembre à Ljubljana : Karl Erjavec, ministre de la Défense, et Marjeta Cotman, ministre du Travail, se sont ainsi mêlés à la foule des manifestants. Danilo Türk, futur Président de la République nouvellement élu, a également rejoint la manifestation, même si pour lui c’est la voie des négociations qui prévaut dans le règlement de ce conflit. Les revendications syndicales exprimées lors de la manifestation portaient toutes sur l’augmentation des salaires en raison de l’inflation, sur l’intéressement des travailleurs aux bénéfices des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous