Mladina

Slovénie : la fin du service militaire obligatoire

| |

La Slovénie abandonne son service militaire obligatoire, qui avait initialement été mis en place par l’administration austro-hongroise, au dix-neuvième siècle. Mladina se penche sur l’histoire de cette institution militaire et analyse les conséquences de cette professionnalisation de l’armée sur la société slovène.

Par Ali H. Zerdin Anton Rop s’est placé derrière le microphone pour annoncer, pour la première fois de son mandat de Premier ministre, « un événement historique » : la Slovénie supprime son service militaire obligatoire. Terminée, l’époque où les jeunes appréhendaient la fin de leurs études avec angoisse, attendant leur lettre de convocation. Exit, les inquiétudes sur le lieu du service militaire, à l’autre bout du pays ou dans la rue voisine… Inutiles, les motifs philosophiques, religieux, politiques ou ethniques pour faire valoir son droit au service civil. Seuls les professionnels entreront dans l’armée, ceux qui choisissent le statut de soldat comme (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous