Comédien et martyr

Slovénie : la Cour constitutionnelle annule la condamnation de Janez Janša

| |

Nouveau rebondissement dans l’affaire Patria qui empoisonne la vie politique slovène depuis près de dix ans : la Cour constitutionnelle a annulé jeudi 23 avril la condamnation à deux ans de prison de l’ancien Premier ministre Janez Janša pour corruption.

Par Stefano Lusa La magistrature slovène va devoir revoir sa copie. C’est la conclusion de la décision rendue par la Cour constitutionnelle au sujet de l’interminable affaire de corruption qui poursuit Janez Janša depuis 2008. L’ancien Premier ministre avait été reconnu coupable de corruption sur un marché de vente de chars d’assauts à l’armée slovène par le groupe finlandais Patria, et condamné à deux ans de prison. Mais la Cour constitutionnelle, relevant plusieurs erreurs de droit, a ordonné que l’affaire soit réexaminée. Course contre la montre Entre autres choses, il est apparu à la Cour que Janez Janša n’avait pas bénéficié d’un procès (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous