Osservatorio Balcani e Caucaso

Slovénie : l’illusion de la reprise

| |

La Slovénie voit ses indicateurs économiques sortir peu à peu du rouge : chômage en baisse, légère reprise de la croissance, emprunts à taux faibles sur les marchés financiers. Mais qui songe à s’en réjouir dans un pays miné par les scandales de corruption, où le gouvernement ne tient pas sa coalition, ni la Première ministre son propre parti ?

Par Stefano Lusa Un taux de chômage en baisse, une croissance économique qui frétille, un spread qui n’a jamais été aussi bas depuis des années, et des taux d’intérêt à long terme qui sont bien loin des 7% qui faisaient craindre à la Slovénie l’intervention de la Troïka et de son plan « d’aide »... Autant de signaux qui pourraient faire penser que le pays est enfin sorti de la crise. Pourtant, rien n’est moins sûr. Bienvenue au « Slovenistan » ! La crise semble en effet avoir déclenché une guerre de tous contre tous aux conséquences encore difficiles à évaluer. Désormais, une défiance généralisée règne – alimentée par la presse qui ne cesse de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous