Slovénie : Janša impose ses règles et ses hommes

| |

L’opposition slovène semble toujours aussi incapable d’inquiéter sérieusement le Premier ministre Janez Janša. Malgré les scandales qui s’enchaînent, ce dernier continue de placer ses hommes de confiance à la tête de toutes les institutions publiques du pays. Le maître de Ljubljana est loin d’avoir dit son dernier mot.

Traduit par Jad (article original) Chaque matin, le décompte des jours restant jusqu’aux prochaines élections s’affiche sur tous les réseaux sociaux de l’opposition. Quatre bons mois nous séparent encore de la date bénie du 24 avril 2022, jour fixé par le président Borut Pahor pour le prochain scrutin. La Slovénie est pourtant au bord de la crise de nerfs. Depuis octobre 2020, l’opposition cherche à faire feu de tout bois, mais sans y parvenir, pour déboulonner Janez Janša. Plus d’une dizaine de motions de censure ont été déposées contre son gouvernement et ses ministres. Aucune n’a abouti. La seule ministre menacée par une motion de censure (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous