Dnevnik

Slovénie : Janez Jansa, dirigeant charismatique et contesté d’une droite victorieuse

| |

Le Parti démocratique slovène (SDS) a dominé les élections du 3 octobre, en remportant 29% des suffrages. Pour la première fois depuis son indépendance, la Slovénie passe à droite. C’est l’heure d’une revanche historique pour Janez Jansa, le « héros » de l’indépendance slovène, « l’homme charismatique des périodes ténèbreuses de l’histoire slovène ».

Par Sonja H. Vogric Janez Jansa est connu de chaque Slovène depuis 1988 : il a été un prisonnier politique à l’auréole de héros de l’indépendance slovène, dont la carrure a encore grandi pendant la guerre de dix jours menée pour l’indépendance de l’État en juin 1991. Il est arrivé sur la scène politique comme un homme nouveau, doué et ambitieux, qui pouvait au moins prétendre au poste de Premier ministre. Mais, dans la dernière décennie, il est toujours resté cantonné aux bancs de l’opposition, à la brève exception du gouvernement Bajuk, durant six mois. Même après l’indépendance de la Slovénie, Janez Jansa n’a jamais abandonné les batailles. Comme la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous