Osservatorio sui Balcani

Slovénie : et le Président déserte la fête nationale

| |

L’absence volontaire du Président de la République slovène, Janez Drnovsek, lors de la célébration de la fête de l’Indépendance du pays, le 25 juin dernier, laisse un goût amer en Slovénie. Et laisse penser que la situation, présentée comme excellente sous tous rapports, n’est pas exempte d’éléments de crise.

Par Franco Juri A Bruxelles, on la décrit souvent comme une « success story ». Mais la Slovénie traverse une crise profonde. Dans le pays, la division règne parmi les dirigeants. La dernière affaire en date est celle de l’absence du Président Drnovsek à la fête de l’Indépendance, le 25 juin 2007, prononcée en 1991 par le Parlement et le Président Milan Kucan. Cette année, la fête s’est déroulée sans le Président de la République, Janez Drnovsek. Ce n’était pas à cause d’une question de santé ou d’une indisposition. En réalité, le Président ne s’est même pas donné la peine de cacher les vraies raisons de son absence, il a déclaré forfait pour des motifs (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous