Delo

Slovénie : d’abord l’Europe, ensuite l’euro

| |

La Slovénie pourrait adopter l’euro vers 2005, peu de temps après les trois pays baltes. Mais le processus d’adoption de la monnaie unique, défini par Bruxelles, est parsemé d’écueils pour les pays candidats, qui abandonnent le contrôle du taux de change de leur devise au risque de pâtir de grandes manoeuvres spéculatives sur leur monnaie nationale.

Par Mija Repovz Il y a quelques années, l’ensemble des pays candidats à l’Union européenne entendaient adopter l’euro au moment de leur intégration. Aujourd’hui, trois mois avant l’élargissement officiel de l’Union, seules la Slovénie et l’Estonie ont officiellement communiqué à l’Union leur intention d’adopter rapidement la devise européenne, alors que la Lituanie, la Lettonie, Malte et Chypre l’ont fait de façon officieuse. Les autres pays entreprendraient cette démarche entre 2008 et 2010, voire plus tard. « Auparavant, quand le processus d’intégration à l’Union européenne était encore lointain, les pays candidats ne savaient pas encore comment cette (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous