Osservatorio sui Balcani

Slovénie : adieu à l’État-providence

| |

Le gouvernement de Ljubljana présente un paquet de réformes libérales, avec lesquelles la Slovénie pourra dire adieu à l’État-providence. En prévision d’un automne social chaud, le gouvernement détourne l’attention sur le contentieux maritime avec la Croatie voisine en rallumant le flambeau du nationalisme.

Par Franco Juri Ces jours derniers, le gouvernement de Ljubljana a ouvert en même temps deux lignes de front, toutes deux de gestion difficile. Elles devraient en quelque sorte se superposer, selon les calculs du Premier ministre Janez Janša, neutralisant ainsi - également grâce au regain de nationalisme patriotique que suscitent les revendications de frontières dans les confrontations avec la Croatie - l’impact négatif que provoque dans l’opinion publique slovène le paquet de réformes néo-libérales proposées par les conseillers économiques du gouvernement. Jože Damjam, économiste et coordinateur du groupe d’expert nommé par Janša pour tracer la « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous