Vijesti

Slobodan Pejović, l’honneur d’un policier du Monténégro

| |

Slobodan Pejović, l’ancien inspecteur de police qui fut le premier à dénoncer la déportation des réfugiés bosniaques au début des années 1990, s’est vu décerner le prix Kurt Harris. Il a été salué comme « un héros de notre temps » par l’universitaire Milan Popović qui a néanmoins rappelé la situation d’exclusion que vit toujours Slobodan Pejović au Monténégro.

Lors de la cérémonie officielle qui a eu lieu dans le salon de l’hôtel Crna Gora, le rédacteur en chef de la revue Monitor, Esad Kočan, a déclaré que Slobodan Pejović est un homme qui prouve que par ses actions on peut élever son esprit. « Kurt Harris et Slobodan Pejović sont les porteurs de flambeaux du temps, mais l’homme est ce qu’il choisit d’être », a déclaré Esad Kočan. Milan Popović, professeur universitaire, a estimé que la distinction Kurt Harris était attribuée à l’un des hommes les plus courageux. Il a fait la parallèle entre l’Allemagne nazie des années 1940 et « le Monténégro nazi du début des années 1990 ». « Aujourd’hui Slobodan Pejović vit une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous