IWPR

Sida en Bosnie, la politique de l’autruche

| |

On ne recence officiellement que 56 cas de séropositivité en Bosnie-Herzégovine, mais ce chiffre est sans aucun doute fortement sous-évalué. Les agences internationales accusent le gouvernement de pratiquer la politique de l’autruche devant la menace grandissante du sida.

Par Sejla Dizdarevic À Travnik, cette ville endormie du centre de la Bosnie, un docteur prétend avoir découvert un médicament secret qui a échappé aux savants et aux docteurs du monde entier. Pour une petite somme d’argent, les malades du sida terrifiés et désespérés se voient proposer une cure miraculeuse contre ce virus mortel. « Je peux soigner toutes les maladies, même celles que l’on dit incurables comme le sida, les cancers et les maladies du cœur », nous a-t-il confirmé, quand nous l’avons contacté par le biais des annonces publicitaires qu’il publie dans les journaux. « Après tout, le sida ne correspond qu’à un groupe de maladies dûes à une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous