IWPR

Seselj : le retour ?

| |

L’ultra-nationaliste joue sur le désespoir des Serbes sur des thèmes sensibles, comme la situation économique et la lutte contre le crime organisé, pour renforcer son audience électorale.

Par Bojan Toncic, journaliste du quotidien Danas Avec le slogan « la Serbie dans des mains propres » et avec le soutien de Slobodan Milosevic, accordé depuis sa cellule de la prison de Scheveningen, Vojislav Seselj, dirigeant du Parti radical serbe (SRS, extrême droite), est déterminé à laisser sa marque dans l’élection présidentielle du 29 septembre Bien qu’il soit sous le coup d’une enquête du Tribunal de La Haye pour son rôle supposé dans les guerres de Bosnie et de Croatie, la popularité de Vojislav Seselj augmente à un rythme extraordinaire, si l’on croit les sondages du mois d’août, de l’agence de sondage stratégique de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous