Danas

Serbie vs.Croatie devant la CIJ : des plaintes inutiles et infondées

| |

Jeudi 31 décembre, la Serbie a finalement décidé de déposer plainte contre la Croatie devant la Cour internationale de justice (CIJ). Cette plainte pour génocide « répond » à celle déposée par la Croatie contre la Serbie. Le professeur Radoslav Stojanović, ancien représentant de la Serbie devant la CIJ, estime que ces deux plaintes sont « inutiles et infondées », car les crimes commis en Croatie, par un camp comme par l’autre, ne constituent pas un génocide. Il espère un retrait rapide des deux plaintes, permettant un reprise du processus de réconciliation serbo-croate.

Par I. Živanović Radoslav Stojanović, professeur de droit international estime que les accusactions mutuelles de génocide lancées par la Serbie et la Croatie sont contreproductives et inutiles, et que ces Etats feraient mieux de s’engager pour de bon dans un processus de reconciliation. Les deux Etats seront amenés à le faire « avant d’entrer dans l’UE ou bien, à défaut, tout de suite après l’adhésion », rappelle Radoslav Stojanović, qui insiste sur la nécessité de retirer les plaintes déposées devant la CIJ. En effet, souligne-t-il, l’envergure des crimes commis en Croatie n’est pas comparable à celui de Srebrenica et il n’y a pas eu de génocide (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous