Kontrapress

Serbie : vers le régime « autoritaire, sauvage et écervelé » d’Aleksandar Vučić

| |

A quelques semaines, des élections législatives du 16 mars prochain, la campagne électorale bat son plein en Serbie. Le vice-Premier ministre Aleksandar Vučić sauve un enfant de la neige sur une autoroute tandis que l’opposition se déchire. Le point de vue du journaliste Miloš Vasić, qui craint la mise en place d’un régime autoritaire, en cas de victoire écrasante du Parti progressiste serbe (SNS).

Propos recueillis par Žarka Radoja Miloš Vasić est journaliste et éditorialiste à l’hebdomadaire serbe Vreme, il collabore aussi au site d’information croate Tportal. KontraPress (K.P.) : Deux ans à peine après le dernier scrutin, voici déjà des élections. Que pensez-vous de ce début de campagne à Feketić [1] ? Miloš Vasić (M.V.) : Deux événements liés à cette campagne m’ont troublé. Tout d’abord, les événements de Feketić. Aleksandar Vučić s’est assis dans un hélicoptère, il a emmené Aleksandar Antić avec lui et, pour ne pas faire faux bond au Parti socialiste (SPS), il a aussi demandé à une équipe de la télé nationale de filmer tout son cirque : « Je (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous