IWPR

Serbie : une troisième élection présidentielle pour donner du temps à la DOS ?

| |

La coalition au pouvoir à Belgrade, en difficulté, semble compter sur la troisième tentative d’élection présidentielle en novembre pour lui laisser le temps de respirer.

Par Zeljko Cvijanovic La semaine dernière, le gouvernement serbe a pris la décision d’organiser, pour la troisième fois, des élections présidentielles à la fin de l’année, sans prendre de mesures pour s’assurer cette fois qu’elles seront validées, ce qui ressort bien d’une volonté cynique de ne pas répondre aux critiques. Les responsables officiels, en toute vraisemblance, savent déjà que le résultat du vote du 18 novembre sera, comme celui des deux précédents scrutins, annulé, mais préfèrent qu’il se tienne parce qu’ils veulent détourner l’attention publique des scandales de corruption du gouvernement et des demandes de l’opposition pour que se tiennent des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous